Le GERC:Pour les cas référés

NOM & PRENOM

TEL.

ADRESSE MAIL

SITE INTERNET

 

REGION BRUXELLOISE ET BRABANT

BLANCHY Arlette

02 7333040 arlette.blanchy@gmail.com FR

DEHASSE Joël

02 7704008
joel.dehasse@skynet.be www.joeldehasse.com FR/ENG

FALMAGNE Caroline

02 3802492 caroline.falmagne@skynet.be www.vetcarecenter.be FR/ENG

MAILLEUX Bénédicte

010 843913 bmailleux@yahoo.fr

RANSON Dominique

02 2308060 dominique.ranson@skynet.be

HAINAUT

LEUSDEN Brigitte

071 362551 brigitte.leusden@swing.be

LHUSSIER Thierry

065 430350 thierry.lhussier@skynet.be www.thierrylhussier.be

LUXEMBOURG

VAN HOECK Laurence

063 23 23 46 lolava@hotmail.com

Le GERC est le Groupe Vétérinaire Belge d’Étude et de Recherche en Comportement

des Animaux de Compagnie (chien, chat, cheval, perroquet, NAC, etc.).

1) Qui sommes-nous ?

Le GERC est le groupe belge francophone des vétérinaires
qui étudient l’éthologie et les troubles de comportement de nos animaux domestiques.
Actuellement en Belgique, les spécialisations n’étant pas encore officiellement reconnues, les vétérinaires désireux de se spécialiser dans un domaine précis (chirurgie, dermatologie, ophtalmologie … et les troubles de comportement) participent à des groupes de travail et suivent séminaires, conférences et autres réunions nationales et internationales.
Tous ces groupes de travail appartiennent à une organisation de défense professionnelle: la S.A.V.A.B (Samll Animal Veterinary Association of Belgium) qui regroupe les vétérinaires belges exerçant la médecine des animaux de compagnie.

2)    Que faisons nous ?

L’action du GERC est orientée selon trois axes:

a) la formation de ses membres vétérinaires qui, grâce à des réunions de travail régulières mais aussi lors de conférences nationales et internationales peuvent échanger leurs points de vue et leurs dernières découvertes en matière d’éthologie et de troubles du comportement.

b) l’information des autres vétérinaires ne faisant pas partie du groupe de travail et qui veulent quand même approfondir leurs connaissances dans un domaine qui leur est moins familier.

c) L’information et la communication vers les propriétaires d’animaux de compagnie via les médias. En effet le vétérinaire est le mieux placé pour  conseiller le grand public avide de renseignements.
Depuis plusieurs années déjà, les membres du GERC entretiennent d’étroites relations avec leurs homologues européens. Cette collaboration permet des échanges réguliers d’idées, d’informations et de nouveautés sur les troubles du comportement.

3)    Que soignons nous ?

Il existe une grande variété de troubles comportementaux chez nos animaux de compagnie, du plus simple au plus complexe, mais tout doit être pris au sérieux !
Bien sûr, certaines pathologies sont beaucoup plus fréquentes, comme par exemple l’agressivité, les destructions dans la maison, la malpropreté ou encore les aboiements intempestifs. Il existe aussi des troubles liés à l’anxiété, des sociopathies et même des dépressions.
Ces  »maladies » peuvent survenir à tout âge, elles sont souvent liées à des erreurs d’éducation du jeune animal, mais elles peuvent aussi apparaître après un stress important chez un animal plus âgé.

4)    Comment soignons nous ?

Les traitements de comportement s’orientent selon deux principes: la thérapie et les médicaments.

a) la thérapie : repose sur une série de conseils visant à corriger les erreurs commises lors de l’éducation de l’animal. Elle vise aussi à résoudre les problèmes de hiérarchie et d’obéissance en donnant aux propriétaires les  »clés » nécessaires pour comprendre son chien ou son chat.

b) Les médicaments: la plupart des troubles comportementaux s’accompagnent de désordres chimiques dans le cerveau de l’animal. L’équilibre des neuromédiateurs est alors rompu et c’est à ce moment que les médicaments se justifient. La panoplie des médicaments utilisés va des anxiolytiques aux anti-dépresseurs en passant par des hormones de synthèse, des thymorégulateurs et autres neuroleptiques.
Bien souvent, l’association thérapie + médicaments s’avère nécessaire, mais le choix judicieux de l’un et de l’autre est le résultat d’une bonne connaissance de l’éthologie, de la physiologie et des pathologies de l’animal.

Le vétérinaire comportementaliste est là pour aider l’homme et son animal de compagnie à vivre en parfaite harmonie.